Pompes funebres solidaire
Publié le 12 Septembre 2017 à 10h26 - 134 hits

Nos conseils pour mettre en place un contrat d’obsèques

Prendre des dispositions pour préparer tranquillement l’organisation de vos funérailles lors de votre décès ne veut pas forcément dire précipiter votre départ. Au contraire, prévoir un contrat d’assurance obsèques aidera vos proches à surmonter facilement et faire face aisément à cette situation pénible. Et cela leur évitera également de devoir débourser beaucoup d’argent et passer par les différentes démarches administratives fatigantes. Mais qu’est-ce que c’est, à quoi sert-il et comment bien le mettre en place ?

La définition d’un contrat d’obsèques

Le contrat d’obsèques est un contrat qui assurera le versement d’un capital à un ou des bénéficiaires que vous désignerez vous-même à la souscription de l’assurance ou à une entreprise de pompes funèbres. L’assuré (le souscripteur du contrat) acquittera donc une cotisation régulière ou versera un unique montant auprès de l’assureur. Ce contrat d’obsèques peut être disponible sous deux types parmi lesquels vous allez devoir choisir, notamment le financement des obsèques qui allègera les charges liées aux funérailles tout en laissant le choix de l’organisation , ou le financement de l’organisation des obsèques où un bénéficiaire sera désigné par l’adhérent au contrat. Ce dernier percevra donc le capital cotisé par l’assuré pour qu’il puisse se charger de mettre l’organisation des funérailles entre les mains de la société funèbres selon les prestations prévues dans le contrat de l’assuré. Dans tous les cas, ces contrats fonctionnent presque comme celui de l’assurance vie.

Les deux types de contrat d’obsèques

Il est important de connaître les différences entre ces deux types de contrat d’obsèques afin que vous puissiez faire votre choix plus facilement avant la souscription.

Le financement des obsèques

Tout comme l’assurance vie, ce type de contrat oblige l’adhérent à verser un capital soit par une cotisation régulière soit par versement unique. Ce dernier devra indiquer un ou plusieurs bénéficiaires dans le contrat, à qui la somme totale rassemblée sera versée à sa disparition. Le bénéficiaire pourra s’agir du conjoint vivant de l’assuré, de ses enfants ou tout simplement d’un proche. Cependant, l’assuré pourra également envisager de désigner directement une société de pompes funèbres qui se chargera de régler la totalité ou une partie du prix des obsèques. L’entreprise acquittera le solde aux héritiers si le capital a excédé le prix de prestation, et dans le cas où le capital est insuffisant, le solde devra être réglé par les héritiers. Ce type de contrat est une précaution prise par l’assuré pour ne pas mettre toutes les dépenses de ses futures obsèques à la charge de ses héritiers, sachant qu’en moyenne, elles peuvent coûter 4 500 euros, une somme assez exorbitante. Le financement des obsèques permet aux bénéficiaires d’organiser les funérailles comme beau leur semble.

Le financement de l’organisation des obsèques

Un bénéficiaire est désigné par l’assuré dans le contrat de financement de l’organisation des obsèques mais l’adhérent prévoie aussi une souscription à un contrat de services funéraires auprès d’une société de pompes funèbres. Il règlera donc jusqu’au moindre détail l’organisation de ses futures funérailles et choisit à l’avance les types de services et l’organisation pour pouvoir en déduire le coût dans le contrat. Néanmoins, en cas de changement, l’adhérent au contrat a le droit de modifier les services et peut prévoir un changement de société de pompes funèbres. Lors de son décès, ses héritiers devront veiller à ce que l’organisation par la société de pompes funèbres reste adéquate à tous les détails et les volontés mentionnés dans le contrat de l’assuré.

Comment mettre en place un contrat d’obsèques ?

Demander un devis gratuitement

Selon le type de contrat et de de l’assureur, les tarifs et les prestations d’un contrat d’obsèques peuvent être très variables. Voilà pourquoi il est important de passer par plusieurs devis et de voir le site d'osbèque avant de vous souscrire. Gratuit et sur mesure, un devis doit être suffisamment détaillé pour que le futur assuré puisse avoir une idée sur les différentes conditions d’adhésion.

Avant de signer un contrat, connaître d’autres critères essentiels comme la limite d’âge généralement jusqu’à l’âge de 80 ans ou les différents types de financement sera également de mise.

Les types de financement envisageables

Le type de financement reposera sur l’âge du futur assuré, on peut distinguer trois types de financements, notamment :

  • La prime unique soit le versement unique acquitté en une seule fois
  • La prime viagère qui consiste à verser un capital régulièrement, tous les ans, tous les mois ou tous les trois mois jusqu’au décès.
  • Et enfin, la prime temporaire soit le versement d’un capital régulièrement pendant une période définie à l’avance.

Pour être sûr de faire le bon choix, il est fortement conseillé de consulter un professionnel pour effectuer une simulation afin d’y voir plus clair. Et éviter de faire la souscription trop tard est également recommandé pour éviter les problèmes avec les assureurs.

Réagissez.

Les publications similaires de "Articles"

  1. 16 Sept. 2017Pensez à la photo-plaque, une petite touche supplémentaire63 hits
  2. 12 Sept. 2017Entreposer les affaires du defunt119 hits
  3. 16 Août 2017Combien de mots une plaque funeraire peut-elle contenir ?100 hits
  4. 16 Mars 2017Combien coûte une inhumation?264 hits
  5. 24 Janv. 2017Des pompes funèbres peuvent vous aider dans votre deuil321 hits
  6. 3 Janv. 2017Pourquoi la crémation n'est pas acceptée dans la religion juive ?328 hits
  7. 25 Nov. 2016Les cercueils spécial crémation335 hits
  8. 18 Oct. 2016La plaque funéraire présente sur toutes les tombes379 hits
  9. 28 Août 2016BESOIN DE STOCKER TEMPORAIREMENT DES MEUBLES, LOUEZ UN BOX DE STOCKAGE517 hits
  10. 4 Août 2016Quels tarifs pour un cercueil ?471 hits